Bébé, nageur or not nageur ?

Bassin des bébésLes cours de bébés nageurs contribuent à amuser, mais aussi détendre et apaiser les petits. Ils sont aussi l’occasion de grands moments de complicité entre enfants et parents.

De nombreuses piscines proposent des séances à partir de quatre mois, où tout est prévu pour le bien-être de bébé. Alors, prêt(e) à plonger ?

Une initiation en douceur

L’immersion de bébé se fait en plusieurs étapes : d’abord, lors de la prise de contact, il reste dans vos bras alors que vous le plongez dans l’eau petit à petit, jusqu’à la bouche. Une fois rassuré il pourra être allongé dans l’eau, sur le ventre ou le dos, ou encore rester couché sur un tapis.

Dans une deuxième phase, vient le moment magique où l’on pourra tenter l’immersion de bébé : pas d’inquiétude, vous verrez, il retiendra automatiquement son souffle dès qu’il aura la tête sous l’eau ! En le tenant toujours dans vos bras, vous pourrez commencer à plonger avec votre bébé en l’emmenant progressivement sous l’eau. Enfin, l’ultime étape consiste à lâcher votre tout-petit sous l’eau : attention, trois immersions par séance sont amplement suffisantes. Veillez à progresser selon le rythme de bébé et surtout à ne jamais forcer les choses.

Déroulement d’une séance

Une fois la prise de contact effectuée, bébé pourra s’amuser à son rythme et découvrir plusieurs jeux, mis à sa disposition pour qu’il puisse faire de nouvelles expériences : toboggan, balles... Un moniteur ou maître nageur spécialisé encadre bien sûr la séance pour accompagner les parents et surveiller la progression de chaque enfant. La session est adaptée selon le développement psychomoteur, l’âge et l’expérience des bébés : à chaque tranche d’âge correspond un nouveau type d’apprentissage (équilibre, coordination...).

Il est très important d’être soi-même détendu pour ne pas transmettre ses craintes au bébé : la séance est un moment ludique avant tout, à partager avec lui avec bonne humeur ! Sachez que le moniteur est là de toute façon pour vous apprendre à assurer une surveillance optimale et sécuritaire à tout instant.

Précautions et bon à savoir

Quelques astuces sont à prendre en considération afin d’éviter les petits accidents embarrassants : d’abord, pensez au maillot de bain jetable et équipez bébé d’une couche étanche. Munissez-vous aussi de dosettes de sérum physiologique pour lui nettoyer les yeux après la séance, de savon doux et de crème hydratante. Emmenez une serviette bien douillette et, pendant la séance, surveillez bien votre pitchoun pour vous assurer qu’il n’ait pas froid ; si c’est le cas, sortez et séchez-le immédiatement.

D’autres petites attentions sont à prévoir : bébé devra prendre un bain avant l’activité. Côté digestion, mieux vaut ne pas le faire manger dans l’heure qui précède, mais prévoir en revanche un petit goûter (sucre rapides) pour pallier à l’hypoglycémie après la séance.

Piscine pour bébés

Tarifs et conditions d’inscription

Comme pour toute activité aquatique, ce sont les piscines municipales qui sont les plus abordables mais de nombreux centres aquatiques proposent des forfaits parfois intéressants : se renseigner auprès de la Fédération des activités aquatiques d’éveil et de loisir (FAAEL). Et avant d’inscrire votre bébé, prenez impérativement l’avis de votre pédiatre qui pourra d’ailleurs être exigé par l’établissement organisateur.

Écrit par Ange le dans Conseils et dossiers

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 3jdanhccuj